Les aventures de Zakakawa le petit Nippon
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Message d'adieu...

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 143
Date d'inscription : 17/02/2011

MessageSujet: Message d'adieu...   Mer 16 Mar - 10:04

Zakakawa avait mis son kimono de parade, celui avec l'insigne discret de sa famille maintenant disparue: un dragon doré...
Il ne le mettait pas souvent; le rouge brillant de la soie mêlé aux bordures dorées ne laissait pas douter de l'occasion exceptionnelle.
Il s'avança lentement sur les marches du Sô.
Deux scribes étaient à ses côtés, prêts pour noter ce qu'il allait dire au peuple de Myoshi.
Il avait convoqué tous ses conseillers aussi et une annonce avait été faite dans le village entier pour qu'une grande partie des citoyens entende ce qu'il avait à dire.
Sa garde personnelle se trouvait aussi à quelques mètres de lui, la main sur leur katana...
Des archers avaient été disposés en hauteur à quelques points stratégiques...
Nul ne pouvait douter que le moment fût important.

Nippones et Nippons de Myoshi et citoyens d'Uchi!
L'heure est grave!
Vous m'avez fait confiance une seconde fois pour diriger votre village et j'en suis profondément honoré et ému aussi...
Honoré car j'ai mis tout mon cœur dans cette tâche peu aisée qu'est celle de diriger un Sô et en m'élisant à nouveau vous me faite savoir que j'ai été à la hauteur de cette tâche, que vous me faites confiance à nouveau...

Il baissa un peu la tête à ces mots. Puis reprit.

Et ému aussi car mon cœur saigne aujourd'hui!
Il saigne pour vous et pour Uchi... Pour nos terres perdues, pour ceux tombés au combat contre ces chiens d'Otomo!
Il saigne aussi quand je vois les dirigeants au conseil du kuni qui dorment depuis leur élection!
Qui usurpent le pouvoir en n'en étant pas digne!
Qui se font des petites faveurs entre leurs deux familles! Qui achètent avec votre argent du poisson pour la seule ville d'Iwakuni.
Qui appliquent la loi comme ça les arrange!
Condamnant ici un marchand pour aucune autre raison qu'il leur faisait de la concurrence et qui laissent libre là une traitresse qui s'est révoltée par trois fois pour essayer de prendre le Sô de Myoshi!
Moi je n'appelle pas cela de la justice mais de la magouille!

Que se passe-t-il derrière les murs du château?
Personne ne le sais!
Que font-ils pour nous les citoyens d'Uchi?
Nous qui allons à la mine, nous qui nous privons car l'économie est au plus bas!
Ah ouiii!!! La bonne excuse!
Je les entends encore baver leurs excuses "mais c'est pas notre faute si la mine de fer n'est pas remplie"...
Ah Oui! On a fait porter le chapeau à une autre personne qui elle aussi dérangeait parce qu'elle disait tout haut ce qu'ils ne voulaient pas entendre!
Ah, ça ce sont les rois du sarcasme! Ils se tiennent les coudes entre eux pour s'en prendre à une personne!
Ah, ça sait envoyer des insultes et des critiques!
Mais qu'ont-ils fait réellement?
Un Daimyo invisible et tout aussi inconnu qui n'a toujours pas été fichu de faire venir après un mois au pouvoir la moindre quantité de fer d'un kuni voisin qui se trouve à deux jours de marche d'ici!
Un Daikan qui est bien gentil mais qui n'a pas bougé son gros derrière pour aller miner du fer à Masuda alors qu'il sait très bien que c'est la seule solution!
Je ne parlerais même pas des autres car, pas plus que les deux avant d'ailleurs, ils ne méritent qu'on s'y attarde.

L'argent durement gagné par votre travail à été dilapidé sans que l'on réussisse à finir le port de Masuda!
Sans que l'on ne nous amène du fer! Même pas un seul kilo!
Sans que l'on construise ou répare un seul bateau!
Sans que l'on nous rachète un seul kilo de blé ou de riz!
Ah! Petite rectification! Iwakuni bien sûr vend son blé et certainement son riz!
Et sa parle de justice et d'honneur!
Et on vient nous reprocher que l'on ne fait rien!
Quand ici plus de 20 personnes sont allées miner du fer à Masuda pendant deux semaines!
20 personnes c'est plus de 10% de notre population! Juste pour situer les choses!

Et aujourd'hui des navires de la flotte d'Otomo sont au large de nos côtes! Cela fait déjà plusieurs jours que cette information est connue!
Notre Daimyo est menacé et ils ne nous ont toujours rien dit!
Nos terres sacrées sont prêtes d'être souillées par ces bâtards d'Otomo qui ont déjà tué nos compatriotes!
Et ils ne nous disent rien!!
Si demain vous ne faites plus partie d'Uchi mais qu'on vous force à honorer Otomo, vous saurez exactement à qui vous le devrez!
À cette bande d'incapables qui se pavanent derrière les murs du château!
Allez voir leurs noms et retenez-les bien!
Car moi je vous prie de me croire je ne les oublierai pas!

Zakakawa fit une pause et prit une profonde inspiration...

J'ai fait mon choix...
Je n'ai jamais pensé que j'en arriverais là mais j'ai fait un choix qui va, une fois de plus, changer ma vie...
Vous ne le savez surement pas non plus!
Encore un de leurs exploits à ceux du conseil!
La seule armée que nous ayons à Uchi a été déclarée rebelle!
Elle est menée par un des plus éminents citoyen de notre Kuni, le général Kesta et aujourd'hui il est déclaré rebelle!!??
Avec leur suffisance et leur fierté mal placées aujourd'hui Masuda est irrémédiablement perdue et restera ville franche!
Mon choix alors, sera aussi d'être rebelle!
Rebelle devant un pouvoir lamentable.
Rebelle devant la bêtise et l'apathie!
Rebelle encore et toujours devant Otomo!
Mais un rebelle libre et fier d'être qui il est!
Certains vont penser que je vous abandonne mais il n'en est rien!
Nous serons là dans l'ombre et nous serons les justiciers d'un monde à l'agonie qui a déjà perdu sa gloire et sa grandeur...
Mais nous seront là libre et fier, prêts à frapper...
Aujourd'hui je vous quitte, je vous conseille de laisser quelqu'un de capable à la tête du Sô et non pas le premier venu qui ne sort de nul part comme celui qui se présentait contre moi hier...
Le Sô ne sera plus défendu demain...
Laissez l'honorable Fanfan en prendre les rennes au moins pour quelques temps...

Zakakawa s'inclina.

Désolé mes amis mais je pars...
Je ne vous demande pas de comprendre car ça ne changerait rien, sachez juste que si notre cause vous tente, je reste joignable...
Que les kamis vous protègent!

Il monta ses deux poings vers le ciel et hurla: BANZAÏÏÏ !!!

À ce cri, la grade personnelle du Shômin rebelle se referma autour de lui et le groupe se dirigea rapidement vers le côté du Sô où des chevaux sellés les attendaient.
Les archers décochèrent quelques flèches et une dizaine de corps tombèrent, certainement des sbires du conseil qui avaient voulu tenter de se mettre en travers d'eux.
Les scribes étaient déjà en train d'afficher le discours du Shômin sur les panneaux à la vue de tous...
Et l'on n'entendait déjà plus les chevaux qui s'étaient lancés au triple galop en dehors de la ville...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zaka.1fr1.net
 
Message d'adieu...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BASTIA
» Sonnet d'adieu
» Adieu maman de Paul Hornschemeier
» ADIEU TANTE MONETTE de Diane Barbara et Alice Charbin
» Adieu à un ami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zakakawa :: Zakakawa - Shômin :: Halle :: Bureau du Shômin-
Sauter vers: